Selective plating for the Pulp and Paper industry

Papeterie

Le Procédé SIFCO® est généralement utilisé pour les interventions sur site dans l’industrie papetière.

Applications types:

  • ROULEAUX DE PRESSAGE: diamètres de roulements
  • ROULEAUX DE SECHAGE: diamètres de roulements, défauts de surface suite à des opérations d’entretien
  • POMPES: cages de roulement, alésages d’hélice, portées de roulement et portées de joint d’étanchéité
  • MOTEURS ELECTRIQUES: cages de roulement, portées de rotor, commutateurs, bus bars
  • MATERIELS GENERATEUR DE COURANT: portées de roulements de turbine à vapeur, faces de brides, chemises de cylindre pour moteurs diesel, alésages de bielles, portées de vilebrequin

Exemple d’application:

Problème: lors du fonctionnement du cylindre de séchage Yankee de 4.5 m (15 ft) de long et 4.5 m (15 ft) de diamètre, le chauffage vapeur a été appliqué trop rapidement. La bague intérieure d’un roulement à rouleau s’est cassée, conduisant à la détérioration de la portée de roulement. Environ 95% de la portée de roulement a nécessité un rechargement:

  • d’une épaisseur entre 25 microns (0.001 in.) et 500 microns (0.020 in.) au rayon sur environ 65 % de la surface
  • d’une épaisseur entre 500 microns (0.020 in.) et 2250 microns (0.090 in.) au rayon sur environ 30% de la surface, à l’endroit où des fragments de métal s’étaient incrustés. La portée conique avait un diamètre de 330 à 356 mm (13 to 14 in.) et une longueur de 203 mm (8 in.).

Solution: le dépôt électrolytique sélectif était la meilleure solution pour réparer la portée de roulement. L’opération a débuté par une préparation mécanique de la surface à l’aide de roues à lamelles et d’outils de polissage afin d’enlever les éclats de métal incrustés, les oxydations et les zones de surchauffe, etc. La surface a été nettoyée au solvant et délimitée par des adhésifs.
Ensuite, la portée de roulement a été rechargée avec un dépôt de cuivre de 625 microns (0.025 in.) d’épaisseur avec une sous-couche de nickel (gamme de traitement sur acier standard). La surface rugueuse ainsi obtenue a été polie mécaniquement avant d’être contrôlée dimensionnellement au palmer. Les zones suffisamment rechargées ont été masquées. Une deuxième épaisseur de cuivre de 625 microns (0.025 in.) a été déposée sur les surfaces restantes (gamme de traitement sur cuivre standard)
Au total, 4 couches de cuivre ont été appliquées, suivant le même procédé, pour recharger complètement la portée de roulement.
Le rechargement complet (hors usinage) a nécessité 40 heures de travail.

La portée de roulement a été ré-usinée à l’outil à environ 50 microns (0.002 in.) sous la cote nominale. Un dépôt final de nickel de 25 microns (0.001 in) au rayon a été appliqué pour augmenter la dureté de la surface et ses propriétés anti-grippage.

Résultat: 10 ans plus tard le roulement fonctionne parfaitement